Habitat et conditions de vie des TouPoutouX

Habitat

 

Les princes du Manoir des Toupoutoux sont hébergés dans une très grande cage fait maison. La structure de base est une très grande étagère à bricolage, que nous avons transformé en Manoir à Toupoutoux. La structure est en métal, divisée en trois étages via des planches de bois compressé que nous avons recouvert de dallage en plastique afin de les imperméabiliser. Le fond de la cage et les deux côtés sont en plexiglass ce qui nous permet de pouvoir observer nos louloux de tous les côtés sans être gênés par les barreaux. Les portes sont faites à partir de tubes d'aluminum que nous avons taillés et emboités et fixés de façon à créer des portes, puis nous les avons grillagées avec un grillage en galva spécial animaux. Les portes se ferment grâce à une fermeture par loquet, et elles sont maintenue par des crochets en forme de "L" vissés à la structure, qui rend impossible tout risque d'évasion. La cage mesure 160cm de large, 180cm de haut, 60cm de profondeur. Elle est divisée en trois étages de 50cm de hauteur chacun.

Les deux étages du bas communiquent entre eux via des trous percés (sous les tabourets bleus) dans le sol de l'étage. Ces deux étages sont consacrés aux garçons et selon le calculateur nous pourrions y acceuillir 20 rats (ils ne sont que 10, c'est dire le palace).

L'étage du rez de chaussé est pensé pour acceuillir les louloux les plus âgés de la troupe, qui ne peuvent plus grimper. C'est pourquoi nous n'y trouvons que peu d'accessoires mais presque uniquement des lieux de sieste. Nous avons choisi de placer le moins d'accessoires possible afin de permettre aux papynoux un peu handicapés des papattes de pouvoir marcher sur toute la largeur de la cage sans être gênés par des jouets un peu partout. Nous trouvons donc au centre une maison-dôme rouge de grande taille, puis sur les deux côtés de la cage des paniers / coussins pour petits chiens. Le bol à nourriture se trouve à proximité, ainsi que le biberon qui est particulièrement bas pour éviter tout effort inutile / difficile, qui réduirai la prise de boisson de nos anciens.

Le second étage est pensé plus particulièrement pour la "jeunesse" Toupoutoux. On y trouve deux tabourets pour enfants, qui font d'idéaux points d'observation, ainsi qu'un spoutnik attaché en hauteur pour les plus aventuriers. Nous trouvons également au niveau du sol un "tour de lit" pour bébé, accessoires dont ils sont bizarrement complètement fous! Les louloux dorment tous dedans, dessus, dessous, le premier à avoir adoré ce dodo est Zizi, et maintenant tous les jeunes l'adorent également!

Bien évidemment, les jeunes peuvent descendre comme ils le veulent au rez de chaussée (les plateformes ferplast sont là pour ça), ce qui leur rajjoute de l'espace et des accessoires à explorer. Nos plus jeunes aiment les papynours et dorment également de temps en temps avec eux, mais il est bien aussi qu'ils puissent jouer traquillement plus haut sans embêter les plus vieux qui préfèrent dormir.

Enfin, le troisième étage est totalement indépendant des deux autres. Il peut acceuillir 10 rats, et il servira d'ici quelques mois à loger nos futures princesses! Pour le moment, il n'est pas encore aménagé en accessoires. ;)



Volontairement, vous ne trouverez pas de bois dans la cage des Toupoutoux, dans une optique à la fois hygiénique et afin de préserver leur santé (éviter le bois permet souvent de réduire les risques de pododermatite).

La jeunesse Toupoutoux, c'est-à-dire les ratons en quarantaine avant intégration, sont accueillis dans une cage plexi d’un mètre de long, agrémentée de jouets ludiques adaptés à leur âge et à leur petite taille (souvent des maisons ou des jouets pour bébés humains), d’un ramequin d’eau, d’un biberon pour l’apprentissage, et de nourriture adaptée.

Les petits malades nécessitant d’être isolés, après une chirurgie ou en cas de maladie grave ou de fin de vie imminente sont accueillis dans une cage « de maladie » de petite taille (une cinquantaine de cm) à barreaux qui les oblige à se reposer sans trop bouger, ainsi que d’accessoires adaptés (biberon très bas pour les papis paralysés, ramequin bas et proche du rat, bouillote, voire lampe chauffante pour les plus faibles), ils sont également placés sur alèse de maladie, changée quotidiennement, voire plusieurs fois dans la journée si besoin, afin de pouvoir vérifier leurs émissions d’urines et de crottes, et de leur garantir une bonne hygiène quand ils ont du mal à se mouvoir.



La litière

 

Nous avons testés différents types de litière, en fonction de la sensibilité du groupe. Le chanvre était idéal, cependant, j’y étais moi-même de plus en plus allergique.

Nous sommes donc passés à la litière de Lin, très économique, mais bourrée d’acariens, les Toupoutoux ont eu dès l’utilisation de cette litière des petits éternuements.

Nous avons donc tourné le problème dans tous les sens, et sommes passés à la litière de cellulose, une litière à la fois douce, absorbante et très très peu poussiéreuse, mais cependant très difficile à trouver, et en plus vraiment très chère.

Nous avons opté depuis cet hiver pour l’utilisation de dry bed, et nous sommes vraiment ravis de ce produit. Nous utilisons un jeu de tapis antidérapant et un jeu standard eco gris. Nous rajoutons à chaque lieu de sieste des carrés de polaires qui permettent de ménager le dry bed des petites envies de grignotages, et de garder les louloux bien au sec. J’achète de grandes couvertures pour bébé en polaire que je retaille en carrés d’environ 30/30cm, un grand stock de ces carrés me permet de les faire tourner très souvent.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site